Albert Moukheiber & Eric Viennot, théories du complot et gamedesign

Comment Trump, QAnon et les antivax (notamment) utilisent les techniques du jeu pour devenir les puppet masters du réel.

0
835
Viennot Moukheiber
Eric Viennot (à gauche) et Albert Moukheiber (à droite).

J’ai eu le bonheur d’interviewer Albert Moukheiber (fondateur de Chiasma) et Eric Viennot (gamedesigner) pour Usbek & Rica. Au programme de notre échange : une analyse des théories du complot et de ce qu’elles héritent des logiques à l’œuvre notamment dans le jeu vidéo.

« Les théories du complot empruntent à la logique des jeux vidéo »

L’interview était authentiquement passionnante, et d’autant plus importante dans une période compliquée comme celle que nous vivons, pour nous rappeler que le complotisme touche tout le monde et avec de bonnes raisons, en plus de s’inscrire dans des logiques (et des imaginaires) partagés majoritairement.

🧐 L’interview est à lire sur Usbek & Rica.

« Presque vingt ans après avoir créé les premiers jeux en réalité alternée, j’ai été frappé de retrouver ces mêmes mécaniques largement utilisées par le mouvement QAnon »
– Eric Viennot

« On veut être le premier à avoir craqué le système et découvert un sens caché, alors qu’il n’existe pas forcément à la base »
– Albert Moukheiber

https://usbeketrica.com/media/91804/download/viennot_altminds.png?v=1&inline=1
Théories du complot et gamedesign

Albert Moukheiber

Albert Moukheiber est docteur en neuroscience et psychologie, connu dans le domaine médiatique pour son excellent travail de vulgarisation sur le fonctionnement de la réflexion et la manière dont nous formons nos opinions. Bien que je le connaissais de longue date pour l’avoir entendu ici ou là, c’est principalement son passage dans le podcast Méta de choc qui m’a donné envie de le rencontrer. Dans l’interview il apporte son recul analytique concernant les théories complotistes en rappelant que personne n’est épargné.

Eric Viennot

Gamedesigner spécialisé dans les jeux en réalité alternée, Eric Viennot est principalement connu pour son jeu In Memoriam. En 2021 ce sont les amis du Mouton Numérique qui m’ont redirigé vers une tribune pour Libération dans laquelle il mettait en parallèle les ARG (Alternate Reality Games) avec les mécaniques de la post-vérité de l’ère Trump, QAnon et consorts. Des réflexions passionnantes qu’il a accepté de creuser à l’occasion de cette interview.

*

Cette rencontre m’a particulièrement intéressé, et me fait penser qu’il y aurait énormément à creuser sur les sujets poreux entre fiction et réel, spectacle et monde tangible, jeux et mécaniques comportementales ou design. Bref, je ne m’interdis pas d’aller creuser par là, entre autre marottes, à l’avenir. Bien au contraire !

~ Antoine St. Epondyle

Merci à Eric et Albert pour votre disponibilité, merci aux membres du groupe « imaginaire » du Mouton pour m’avoir soufflé cette idée de thème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici