Kim Stanley Robinson : un Ministère du futur face à l’urgence climatique

0
43

A l’occasion de notre cycle climat et postapo, mon comparse Hugues Robert (librairie Charybde) recevait sur Planète B l’auteur américain Kim Stanley Robinson. L’occasion de retracer une partie de sa carrière, et d’évoquer les thématiques brûlantes de ses différents ouvrages depuis les années 80.

PLANÈTE B : SOMMAIRE DES ÉPISODES

Rencontre avec Kim Stanley Robinson

kim stanley robinson
Kim Stanley Robinson

Auteur en 1984 d’une thèse de doctorat sur « Les romans de Philip K. Dick », sous la direction de Fredric Jameson, peut-être le plus fondamental penseur de la SF contemporaine, il imagine entre 1984 et 1992 sa « Trilogie de la Côte Dorée », trois futurs possibles du Comté d’Orange, le territoire à la richesse la plus concentrée de tous les États-Unis.

Entre 1992 et 1996, il crée la « Trilogie martienne », formidable invention des 100 premières années de la colonisation humaine de la planète Mars, traitée comme un vaste roman choral aux péripéties constantes, mais abordant toutes les questions scientifiques, psychologiques, économiques, sociales et politiques qui accompagnent nécessairement un tel saut.

En 1997, il écrit « S.O.S Antarctica », suivi par la « Trilogie climatique » entre 2004 et 2007, formidable exploration de la relation complexe et ambiguë de la science, de l’économique et du politique à l’ère du réchauffement climatique.

Entre les deux, en 2002, il nous aura offert la monumentale « Chronique des années noires », peut-être la plus puissante uchronie jamais écrite, se proposant rien de moins que d’imaginer l’histoire de l’humanité jusqu’à aujourd’hui et un peu après, une fois que l’Occident a disparu au Moyen-Âge, lorsque la Grande Peste ne s’est pas contenté d’éliminer 40 % de la population, mais plutôt 99 %.

Il continue à interroger ce que peut la science face au politique avec « Le rêve de Galilée » en 2009, développe un système solaire multipolaire avec « 2312 » en 2012, plonge dans une préhistoire rusée et inhabituelle avec « Chaman » en 2013 et explore les mirages des exoplanètes et les beautés ambiguës de l’intelligence artificielle avec « Aurora » en 2015.

Revenant au climat contemporain, il en explore les arcanes financiers dans une New York envahie par les eaux avec « New York 2140 » en 2017, médite sur les possibilités de la Chine en matière de science et de politique avec « Lune rouge » en 2018, et enfin, nous offre une formidable synthèse provisoire de son œuvre avec « Le Ministère du futur » en 2020, roman totalement polyphonique où s’expriment scientifiques, technocrates, simples humains mais aussi molécules ou mécanismes financiers, roman qui nous plonge, aux côtés d’une agence onusienne chargée des intérêts « théoriques » des générations à venir, dans le chaos d’une lutte désespérée, à la fois violente et méticuleuse, pour sauver l’humanité de la catastrophe annoncée.

ministère du futur
Le Ministère du futur, Kim Stanley Robinson

Bibliographie de Kim Stanley Robinson

Références

Les Romans de Philip K. Dick (1984)

Trilogie du Comté d’Orange :
Le Rivage oublié (1984)
La Côte dorée (1988)
Lisière du Pacifique (1992)

Les Menhirs de glace (1984)
La Mémoire de la lumière (1985)
A Short, Sharp Shock (1990)

Trilogie martienne :
Mars la rouge (1992)
Mars la verte (1993)
Mars la bleue (1996)
+ Les Martiens (nouvelles, 1999)

S.O.S. Antarctica (1997)
Chronique des années noires (2002)

Trilogie climatique :
Les 40 Signes de la pluie (2004)
50 degrés au-dessous de zéro (2005)
60 jours et après (2007)

Le Rêve de Galilée (2009)
2312 (2012)
Chaman (2013)
Aurora (2015)
New York 2140 (2017)
Lune Rouge (2018)
Le Ministère du Futur (2020)

Autres références utilisées

Robert Markley, Kim Stanley Robinson (2019)
Fredric Jameson, Le postmodernisme ou la logique culturelle du capitalisme tardif (1991)
Fredric Jameson, Archéologies du futur (2005)
Gérard Genette, Palimpsestes (1982)
Raymond Williams, Culture et matérialisme (1980)
Bruno Latour, La vie de laboratoire (1979)
Bruno Latour, La science en action (1987)
Robert Heinlein, Histoire du Futur (1939-1950)
Isaac Asimov, Cycle des Robots (1950-1985)
Isaac Asimov, Cycle de Fondation (1942-1992)
Honoré de Balzac, La Comédie humaine (1829-1850)
Martin Handford, Où est Charlie ? (1987)
Edward Abbey, Le gang de la clef à molette (1975)
Edward Abbey, Le retour du gang (1989)
Ernest Callenbach, Ecotopia (1975)
Andreas Malm, Comment saboter un pipeline (2021)
John Muir, Un été dans la Sierra (1911)
Edward Abbey, Désert solitaire (1968)
Baptiste Morizot, Les diplomates (2016)
Baptiste Morizot, Manières d’être vivant (2020)
Bruno Latour & Frédérique Aït-Touati, Trilogie terrestre (2022)

L’équipe

Journaliste : Hugues Robert
Montage : Guillaume Cage
Son : Baptiste Veilhan
Graphisme : Morgane Sabouret
Production : Hugo Bot Delpérié
Directeur des programmes : Mathias Enthoven
Rédaction en chef : Soumaya Benaïssa
Directeur de la rédaction : Denis Robert

PLANÈTE B : SOMMAIRE DES ÉPISODES

blast

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici