Ce qui est flagrant lorsqu’on cherche à improviser du JdR dans l’univers de Harry Potter, c’est à quel point les romans (et films) sont complets. La plupart des idées qui nous viennent pour peupler le château de Poudlard et lui donner vie… sont déjà prises.

Le sentiment du merveilleux que j’évoquais dans mon article précédent sur le sujet ne vient pas tout seul, il a besoin d’être nourri constamment. Dans ses romans JK Rowling fait à merveille en peuplant le moindre interstice de détails magiques, d’éléments et créatures qui contribuent à créer un tel sentiment. Par les yeux de Harry on découvre mille et une facettes magiques de l’univers.

Jouer à Harry Potter sans insister fréquemment sur la magie quotidienne qui nimbe l’univers des personnages, c’est vite se retrouver à mettre en scène un internat glauque plein d’humidité et de courants d’air où des profs séniles et incompétents mettent en danger des élèves ultra violents entre eux (on y reviendra). Bref, c’est se rapprocher plus du creepy que du merveilleux. Or dans les yeux des enfants qui y vivent (et des potterheads qui aimeraient) Poudlard est attractif d’abord parce qu’il est magique. Et pas magique n’importe comment.

Magie artisanale

L’un des éléments clés de l’univers Harry Potter, est que la magie y est très largement ad-hoc. C’est à dire sur-mesure. A part quelques sortilèges génériques, souvent basiques et enseignés en classe (Expulso, Expeliarmus, Lumos, Patronus…), un très grand nombre de sorts, potions et surtout d’objets magiques sont des exemplaires uniques, inventés par leurs possesseurs pour répondre à un besoin précis. Il ne paraît pas trop difficile d’inventer son propre sort, y compris de magie noire, comme Rogue le fait en inventant le Sectumsempra.

Suivant cette idée les objets enchantés sont principalement artisanaux et loin d’une production en série. Par exemple la pendule des Weasley indique où se trouvent les membres de la famille… Weasley. On ne sait pas si elle fut achetée ou fabriquée par un ancêtre, mais toujours est-il qu’elle est strictement liée à la famille qui la possède.

De même, les boutiques qui vendent des objets magiques (farces et attrapes, friandises, objets maudits, vêtements…) sont largement connues pour avoir un stock bien à elles, qui semble fabriqué artisanalement dans un mode de production semi-industriel tout au plus. Les films sont, à ce titre, extrêmement réussis dans leur direction artistique puisqu’ils mettent bien en valeur un monde des sorciers non-industrialisé (ou très peu), comme s’il s’était arrêté au dix-neuvième siècle. Le train à vapeur est le maximum de la technologie disponible, puisque celle-ci n’a jamais eu besoin de se développer étant donné que la magie (et l’esclavage des elfes de maison) supplée aux besoins. Le monde des sorciers n’a pas évolué de la même manière que les années 90 du monde moldu où, pourtant, la saga est supposée se dérouler.

Abonnez-vous !


Le relatif petit nombre des sorciers en Angleterre fait également que la « patte » bien particulière des boutiques en ce qui concerne la confection d’objets enchantés est connue de tous. Les baguettes Ollivander’s sont réputées sans qu’on sache s’il existe des concurrents, parce qu’elles sont le fruit du travail de leur créateur.

Détournements

Cet artisanat induit que les propriétés magiques de chaque objet, sort ou autre ne sont pas clairement statuées. Il reste une large part de mystère, d’interprétation et donc une forte marge de détournements possibles. L’armoire à disparaître de la salle sur demande (utilisée par Drago dans le tome 6) a une jumelle qui permet la téléportation d’armoire en armoire. A la base toutefois elle n’est pas sensée être utilisée à cette fin mais pour cacher des choses (comme son nom l’indique). On ne sait pas exactement comment s’y prennent les mangemorts pour la détourner, sinon qu’ils procèdent à des tests de téléportation, et finissent par la hacker pour s’en faire une porte d’entrée au château. De même, dans le tome 1, lorsque Dumbledore cache la Pierre Philosophale dans le miroir du Riséd, rien ne dit clairement que la chose est possible… C’est un détournement inventé par le Directeur qui inscrit de nouvelles règles magiques, en lien avec le fonctionnement du miroir. Il créé une nouvelle règle inspirée du fonctionnement initial du miroir : ne peut obtenir la pierre que quelqu’un qui la veut pour elle-même et non pour son pouvoir. De même encore lorsque la Coupe de Feu (tome 4) donne le nom de Harry alors que c’était théoriquement impossible, l’un des professeurs dit quelque-chose comme « seul un puissant sortilège de confusion aurait pu endormir la vigilance de la Coupe ». Bref : rien n’est jamais vraiment impossible, il est toujours plus ou moins envisageable de détourner, modifier ou corrompre le fonctionnement de la magie.

Les tomes de Harry Potter regorgent de ce genre d’exemples ! Et c’est d’ailleurs un tel détournement (involontaire) qui cause la survie de Harry lors du meurtre de ses parents et débouche sur l’ensemble de son histoire. Voldemort ne s’y attendait pas parce qu’en théorie rien n’aurait dû sauver l’enfant.

Dit comme ça, c’est presque anodin – ça ne l’est en fait pas du tout. Ça signifie que les règles magiques qui régissent le monde ne sont pas figées, que tout est possible. Avec un peu d’inventivité et de créativité pour créer de nouvelles règles magiques, de nouveaux objets et sortilèges, on peut twister les règles déjà établies. C’est probablement la meilleure chose qu’on puisse espérer en jouant à un jeu de rôle sur cet univers.

Il est donc passionnant de jouer à Harry Potter avec un esprit hacker : comprendre que tout est négociable, que la magie peut s’aborder comme un match d’impro. On peut toujours rebondir sur l’existant, utiliser des sorts pour des usages inattendus. Chacun est une base de discussion qui pourra être modifiée en fonction des réussites, échecs, talents, contresorts, objets magiques et autres élément situationnels qui pourront l’affecter. Quel est le résultat d’un sort de pétrification sur un tableau « vivant » magique ? Aucune idée, mais il serait bien trop frustrant de se contenter d’un « ça ne marche pas » ; transformons-le en « ça marche et… » ou « ça marche mais… » Bref, inventons quelque-chose de sympa, qui relancera l’histoire.

*

Générateur d’objets magiques du quotidien

A toutes fins utiles, voici un générateur que j’avais créé pour ma dernière campagne de Tu es un Sorcier. Je vous laisse décider s’il peut vous inspirer, c’est cadeau.

Pour créer votre objet magique aléatoire, tirez 1d100 sur la première table ci-dessous et 1d20 sur la seconde.

1d100 types d’objets :

  1. Vêtement contemporain
  2. Vêtement démodé
  3. Vêtement hors d’âge
  4. Uniforme scolaire
  5. Robe de sorcier
  6. Chapeau, couvre-chef
  7. Accessoire vestimentaire (ceinture, cravate, bouton…)
  8. Accessoires luxueux (bouton de manchette, épingles à cravate…)
  9. Bijou enfantin, badge, pin’s
  10. Bijou anodin
  11. Bijou précieux
  12. Plume d’écriture et encre
  13. Machine à écrire
  14. Matériel de dessin ou de calligraphie
  15. Feuille, parchemin
  16. Lettres rédigées
  17. Carnet vierge
  18. Carnet annoté, griffonné, rempli
  19. Carnet à dessin ou peinture
  20. Bonbons
  21. Nourriture anodine
  22. Nourriture de qualité
  23. Farces et attrapes, pétards, pièges
  24. Feu d’artifice
  25. Poudre à canon colorée
  26. Chaudron, marmite
  27. Ustensiles de cuisine
  28. Matériel de dessin ou de peinture
  29. Ustensiles de potions
  30. Fiole, bouteille
  31. Jouet
  32. Lunettes, monocle
  33. Jumelles, loupe
  34. Figurine, miniature, statuette
  35. Mannequin de couture
  36. Boîte ou matériel de couture
  37. Boite à musique
  38. Instrument de musique à corde
  39. Instrument de musique à vent
  40. Percussion
  41. Pantin, marionnette, poupée
  42. Livre, carnet
  43. Fauteuil roulant
  44. Canne, béquille
  45. Membre artificiel, prothèse
  46. Meuble, armoire, table, fauteuil
  47. Briquet, allumettes
  48. Câbles, cordages, ficelle
  49. Harnais à dragon, centaure ou hippogriffe
  50. Ustensiles de botanique, pots, matériel de jardin
  51. Globe terrestre, carte
  52. Parchemins anatomiques, écorchés, squelettes
  53. Bougie, cierge
  54. Lampe à huile, à pétrole, à gaz
  55. Lanterne ou torche
  56. Animal empaillé, reproduction animalière
  57. Bijou, broche, pendentif
  58. Monnaie, argent
  59. Monnaie moldue
  60. Album de photos anciennes (de classe, de famille…)
  61. Équipement moderne moldu
  62. Équipement professionnel
  63. Équipement sportif moldu
  64. Équipement de Quidditch
  65. Kit d’entretien des balais
  66. Balais usé, bas de gamme, cassé
  67. Balais rutilant, haut de gamme, neuf
  68. Livre scolaire
  69. Livre anodin
  70. Livre vieux, poussiéreux
  71. Grimoires anciens
  72. Herbier
  73. Archives familiales, arbre généalogique
  74. Manuscrits, parchemins
  75. Photos animées
  76. Lettres rédigées à la main
  77. Papiers chiffonnés, journaux froissés
  78. Papiers d’emballage ou papier cadeau
  79. Minéraux, cristal sans valeur, pierre semi-précieuse
  80. Minéraux rares, métaux précieux
  81. Gemme, cristal pur
  82. Plante, morceau de plantes, végétaux
  83. Bourse
  84. Sacoche, besace
  85. Sac à dos, valise
  86. Malle de voyage, armoire roulante
  87. Cage animalière, à oiseau, à rongeur
  88. Miroir à main, glace
  89. Montre à gousset ou à bracelet
  90. Souvenir d’enfance, objet personnel
  91. Gourmette à initiales
  92. Collier à portrait
  93. Boussole, clepsydre
  94. Bâton, canne
  95. Arme ancienne, fleuret, pistolet à poudre
  96. Arme antique, épée médiévale, hallebarde, arbalète
  97. Balai volant
  98. Baguette magique
  99. Artefact complexe, mécanique
  100. Objet non usuel, inconnu, artefact étrange

1d20 attributs magiques :

  1. Volant, en lévitation
  2. Autonome, agit seul
  3. Doué de parole
  4. Possède un objet jumeaux et partage ses propriétés
  5. Défectueux, provoque des étincelles / de la fumée
  6. Protégé par un enchantement contre le vol ou l’utilisation par quelqu’un d’autre que son propriétaire
  7. Sert une famille bien spécifique (portrait, nom, blason…)
  8. Lié à une personne en particulier
  9. Insaisissable, furtif, impossible à localiser ou à retrouver
  10. Fait le contraire de ce qu’on pourrait attendre de lui
  11. Fait dix fois plus que ce qu’on pourrait attendre de lui (tente immense, tout confort etc.)
  12. Répond à son usage en y ajoutant une dimension temporelle dans le passé ou le futur
  13. Permet la communication avec une personne en particulier
  14. Permet la communication avec une entité supérieure
  15. Apporte les faveurs d’une espèce intelligente spécifique (centaures, gobelins, dragons, sirènes…)
  16. Enchanté par un sortilège bas de gamme
  17. Enchanté par un sortilège haut de gamme
  18. De forme animalière
  19. De forme humanoïde
  20. Puissant (tirez 1d6) :
    1. Visiblement très ancien
    2. Enchanté par une magie d’une autre civilisation (arabe, asiatique, amérindienne…)
    3. Ayant appartenu à un mage très puissant (Merlin, Dumbledore, Gandalf…)
    4. Mentionné dans une légende ancienne (Les contes de Beedle le barde, L’Histoire de Poudlard…)
    5. Laissant émaner une influence malsaine
    6. Profondément maléfique

~ Antoine St. Epondyle

1 COMMENTAIRE

  1. j’adore ton approche de la magie dans Harry Potter. Il y a ce coté « sauvage » d’une magie qui malgrès quelques règles connues et enseignées recèle encoreb bien des mystères. Certains objets peuvent très bien s’imprégner de magie et dégager des effets nouveaux (les escaliers n’ont pas été inventé, mais sont une manifestation sauvage de la magie). La magie « ancienne » qui est décrite quelque fois, et liée aux grandes émotions et sentiments (comme l’amour avec Lily et Harry Potter).
    Les différentes manifestations incontrolées (comme quand Ron fait neiger à table,ep6) sont peu courantes mais révèlent que la magie est omniprésente.
    Un dernier exemple d’apprentissage autodidacte: les frères Weasley. Ils sont capable d’inventer des sorts à force d’expérimentation. Bon, il arrive que cela tourne mal comme avec la mère de Luna Lovegood…
    Il doit donc y avoir des moyens de créer des sorts, d’inventer, d’expérimenter… peut-être avec un peu de méthode et de théorie, mais tout reste possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici