Mon bilan rapide pour 2022

Retour sur une année bien remplie, pleine de projets et de nouveaux formats.

8
180
GUNNM Daniel Warren Jonhson
Hommage à GUNNM, par Daniel Warren Jonhson

L’année 2022 aura été difficile dans ses débuts, et très gratifiante dans sa seconde moitié. Poursuivant la petite tradition de faire le bilan des mois écoulés, je me retourne une fois de plus sur une année riche et passionnante – quoiqu’un peu hard régulièrement. Bilan, donc, de mes activités principales en 2022.

*
**
A titre un peu méta(vers)…

Avant de rentrer dans les projets en eux-mêmes, cette année a été une occasion (un peu forcée) de reconsidérer pas mal de choses liées à mon activité d’auteur, et particulièrement ma présence en ligne. A mesure que je prends mes distances avec le blogging, je cherche de nouvelles bases sur lesquelles fonder, présenter et poursuivre mon petit bout de chemin sur la Grille infernale des réseaux sans âme qui sucent les âmes de nos sociétés en déshérence. Notamment :

Réseaux sociaux
J’ai énormément réduit la voilure de ma présence sur Facebook et dans une moindre mesure sur Twitter. Je désactive mes comptes très régulièrement pour plusieurs semaines et cherche à me donner des objectifs précis d’utilisation (contacter un(e)tel(le), trouver une info précise, etc.), limitant mon temps de d’utilisation à 15 minutes par jour. Le temps passé sur ces choses est clairement délirant pour l’utilité qu’elles m’apportent, et surprise (non), moins je vais sur ces réseaux damnés et plus mon anxiété semble appropriable, dépassable, intermittente. Je suis désormais sur mes sites et sur Instagram où – malgré l’addiction – les choses sont un peu plus cools.

Site internet professionnel
Réduisant ma présence sur les réseaux, j’ai regroupé toutes les informations professionnelles me concernant sur https://antoine.cosmo-orbus.net. L’objectif étant de clarifier mes différentes activités pour un usage professionnel. Allez y jeter un œil si ça vous amuse, ou si vous voulez me proposer du travail. Hé ! On se professionnalise par ici !

Changement de nom
Autre gros changement auquel je voulais m’atteler sans en trouver la force, depuis longtemps, je signe désormais toutes mes publications sous le nom « Antoine Daer » et plus « Antoine St. Epondyle ». Ce nouveau nom remplacera peu à peu l’ancien. On ne peut pas effacer le passé mais on peut évoluer pour refléter un peu mieux qui l’on est à l’instant T. Dont acte.

*
**
Projets principaux

Publication de L’étoffe dont sont tissés les vents chez ActuSF

En août est reparu mon petit essai consacré à La Horde du Contrevent d’Alain Damasio. L’étoffe dont sont tissés les vents, désormais chez ActuSF. 5000 exemplaires (!) ont été imprimés et distribués, rejoignant la précédente édition dans les étals de vos libraires indépendants préférés (et aussi chez les gros distributeurs). C’est un véritable plaisir que de voir le livre continuer sa vie et trouver son public. Dans ce contexte j’ai fait plusieurs rencontres en librairie et en festivals pour dédicacer et rencontrer les gens, notamment à Paris et Grenoble. D’autres dates sont à venir dans plusieurs villes de France, restez connecté(e).

Planète B, une émission de SF sur Blast

Depuis septembre j’ai le bonheur et la chance de co-écrire et co-animer, avec Hugues Robert (librairie Charybde) et Mathias Echenay (La Volte) un nouveau format dédié à la science-fiction sur Blast ! A la fin de l’année 2022, trois épisodes sont en ligne et seront complétés tous les mois :

On ne remerciera jamais assez Blast de prendre au sérieux l’analyse pop-culturelle et littéraire, comme objet et phénomène politiques aux effets directs sur le « réel ». Merci à Denis Robert, Mathias Enthoven et Soumaya Benaissa de nous ouvrir leurs colonnes avec passion et confiance !

J’écris un jeu de rôle cyberpunk

Énorme projet également, déjà présent dans mon bilan 2021 sous l’appellation « projet secret »,  il se trouve que j’écris depuis la parution de L’étoffe dont sont tissés les vents un jeu de rôle cyberpunk gothique. Après des années de travail, le premier playtest complet a été mené à son terme lors d’une campagne épique et très puissante émotionnellement avec une table de cinq PJ que je remercie et salue à nouveau ici.

Préparer les séances toutes les semaines a vampirisé une partie gigantesque de mon temps et de mon esprit, mais c’est quelque-chose de proprement magique que de voir ses personnages, situations et histoires prendre si bien vie dans les mains des ami(e)s, et je ne suis pas sûr que j’aurai l’occasion de re-tester la campagne dans de si bonnes conditions matérielles et avec un tel engagement. Alors parce que ça a existé, et parce que ça ouvre les portes d’une suite de projet formidable, j’en suis extrêmement heureux !

Des nouvelles un jour.

J’écris un autre jeu de rôle, avec des superhéros dark

Parallèlement à tout ça, et parce que ça m’a pris comme une envie pressante, j’ai commencé à écrire un second jeu de rôle, avec beaucoup moins de pression. Plus narratif, plus décontracté, c’est surtout un moyen de faire de l’impro un peu cadrée autour du thème d’anti-héros combattant le Crime dans les ruelles d’une pseudo-Gotham jusqu’à devenir, eux-mêmes, ce qu’ils avaient juré de combattre.

On verra si une suite se dessine pour ce projet, mais ça m’amuse énormément de le faire, de le jouer et de lui imaginer peut-être une publication un jour. Vous vous rappelez ce que je disais dans mon petit coup de gueule Écrire sur Internet en 2022 ? La flamme ou rien !

*
**
✨ Publications

Ce site, Cosmo Orbüs, est désormais beaucoup moins actif qu’il ne l’a été par le passé. La faute à un agenda bien rempli, et au fait que le public déserte de plus en plus les blogs, minant un peu la motivation. Je réserve donc mon temps d’écriture pour des projets de plus grande envergure, ou enregistre à l’arrache des petits podcasts rôlistes quand j’en ai l’occasion. Mais à part le grand dossier cybersexe (toujours pas terminé d’ailleurs) les gros projets d’écriture en ligne laissent peu à peu la place à d’autres formats, sur d’autres espaces. « Vif est celui qui se dresse et fait face, ne te retourne jamais que pour pisser. »

Mes publications de l’année dans des médias tiers sont donc :

Presse

Blast, le souffle de l’info

Reste-t-il de l’espoir : que nous dit la science-fiction ?, Planète B n°3, novembre 2022, Blast (auteur).

Pénuries : la science-fiction nous l’avait bien dit !, Planète B n°2, octobre 2022, Blast (co-auteur).

Tout est politique, surtout la science-fiction, Planète B n°1, septembre 2022 Blast (auteur).

Usbek & Rica

Et si la science-fiction touchait aux limites de son exercice ?, Usbek & Rica, 2022.

« Les théories du complot empruntent à la logique des jeux vidéo », rencontre avec Eric Viennot et Albert Moukheiber, 2002.

« Game of Rôles » : quand le jeu électoral se rejoue sur Twitch, rencontre avec FibreTigre, Usbek & Rica, 2022.

Le dernier homme, Mary Shelley, Usbek & Rica n° 34, 2022.

JdR Mag

On y a joué : Exploirateurs de bruines, JdR Mag n°58, été 2022.

S!lence !

La science-fiction inspire le futur, S!lence n° 516, La science-fiction se met au vert, décembre 2022.

Conférences

« 2050 », table ronde lors du festival Imagibière 2022, Paris.

« Progrès : la surenchère technologique est-elle inéluctable ? », table ronde lors du festival Mondes Anticipés s02E01, Paris.

« Construire l’avenir : Et si l’utopie était un piège ? », table ronde lors du festival Mondes Anticipés s01e02, s01e02, Pau.

« Et si le scénario de Blade Runner se réalisait, quelles seraient les conséquences pour les individus et les organisations humaines ? », table ronde lors du festival Mondes Anticipés s01e02, Pau.

« Les fiançailles annoncées du réel et du virtuel participeront-elles à un monde durable ? », table ronde lors du festival Mondes Anticipés s01e02, Pau.

Interviews

Crise climatique, inflation, travail, amour : peut-on encore se projeter ?, Débattle avec Tanguy Blum et Camélia Kheiredine, Mouv’, 2022.

*

L’arrivée à maturité de plusieurs de ces projets que je couve souvent depuis longtemps me permet de renouer avec l’enthousiasme que j’ai, depuis le covid, perdu assez souvent. Et c’est vraiment un gros plus. Notamment, les très nombreux retours reçus notamment sur YouTube à l’occasion de la sortie des vidéos de Planète B nous motivent à fond à poursuivre nos réflexions et expérimentations sur ces sujets ! Changer de format fait du bien, et permet de donner vie à de nombreuses réflexions que je mène depuis plus de douze ans maintenant. Il faut que tout change pour que rien ne change.

Merci donc pour votre soutien et vos retours ; et merci tout particulier à vous qui suivez mes pérégrinations sur Cosmo depuis toutes ces années. C’est uniquement grâce à votre enthousiasme et à vos petits messages, que je trouve encore aujourd’hui la force et l’envie de continuer. Infiniment merci.

Bonne fin d’année, prenez soin de vous, et à bientôt sur la Grille.

~ Antoine Daer (St. Epondyle)

8 Commentaires

  1. Changer est un signe de vitalité, alors te voir évoluer dans d’autres champs ne peut que nous réjouir. Très beau au passage, la réédition de ton livre, tu dois être ravi!
    Longue à Cosmo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici